10 choses que je n’achète plus (+ solutions écolos)

Après avoir visionné une vidéo de Myrtee sur le même sujet, j’ai eu envie, moi aussi, dans une optique « zéro déchet », de vous partager 10 choses que je n’achète plus sur le blog.

Long aparté sur la raison pour laquelle je mets toujours l’expression « zéro déchet » entre guillemets : comme l’a fait récemment remarquer mon amie Audrey Redac, notre société actuelle a la fâcheuse tendance à être dans une recherche constante de perfection. Si l’on se dit vegan, il y aura forcément quelqu’un pour nous regarder d’un air dubitatif de la tête aux pieds et nous demander « donc tes chaussures ne sont pas en cuir ? », ou bien pour nous montrer du doigt en cas d’éventuel faux pas, si l’on mange quelque chose de végétarien et non végétalien. Dans le même ordre d’idées, le terme « zéro » de « zéro déchet » semble vouloir dire que notre objectif est de ne plus produire aucun déchet, ce qui est tout bonnement impossible à moins de ne plus vivre et de ne pas considérer notre corps comme un déchet (c’est joyeux !). Même la papesse du mouvement, Béa Johnson, met ses déchets annuels dans un petit bocal, et non, il n’est pas vide ;) Bref, cette recherche de la perfection est très culpabilisante, et les ayatollahs de chaque mouvement, prêts à taper sur les doigts à chaque geste de non-perfection, très énervants, il faut le dire. Cela pousse d’ailleurs de plus en plus de personnes à ne pas vouloir s’enfermer dans une case, justement à cause de tout cela. Et pourtant, ces termes, végétarisme, véganisme, minimalisme, « zéro déchet », permettent de communiquer facilement sur des sujets intéressants et importants ! Alors un peu de bienveillance en 2019 s’il-vous-plaît :) !!

  • Bouteilles d’eau

La première chose que je n’achète plus depuis longtemps, ce sont des bouteilles d’eau. Avec notre consommation d’eau, et surtout celle de mon mari, j’ai vite été embêtée par cette dépense et, surtout, tout ce plastique mis si rapidement à la poubelle ! Au début, je me contentais de boire l’eau du robinet que j’éventais un peu à l’air libre avant de la consommer quand c’était possible. Le goût ne me satisfaisait néanmoins pas, de même que tout ce qu’on peut lire sur les traces et résidus que l’on peut y trouver. Comme je vous l’ai expliqué dans cet article, j’ai donc investi dans une fontaine à eau Eva qui filtre et reminéralise l’eau.

Lire la suite

Mes dernières découvertes beauté

Pour ceux qui me suivent depuis plusieurs années, cet article vous rappellera peut-être des souvenirs ! Ça fait en effet bien longtemps que je ne vous ai pas parlé de mes produits de beauté.  Ma routine s’est nettement allégée au fur et à mesure des années, mais je continue de m’y intéresser, de découvrir des marques, des produits, des odeurs, des textures.. Je fais très attention aux compositions de mes produits, tout en me laissant une marge de manœuvre et en me faisant plaisir de temps en temps. Tous les produits dont je vais vous parler ne sont donc pas bios et/ou 100 % naturels, mais dans tous les cas ils tendent à l’être et ont chacun leurs avantages !

On commence avec mon produit chouchou, la Quintessence Astérale de la marque Astérale. Cette marque a 15 ans et vient de Madagascar où l’équipe produit, récolte et distille la grande majorité des matières premières de leurs produits sur deux sites de production. Labellisés Nature & Progrès, ils proposent des produits d’une très grande qualité, que ce soit pour la beauté ou pour l’alimentation (ils ont notamment de très bonnes huiles et des épices !). Après avoir acheté une eau florale de Famonty, j’ai cette année craqué lors du salon Naturabio à Lille pour leur fameuse quintessence. Composée d’huile végétale de noisette et de calophylle, elle est enrichie de macérât essentiel de centella et des huiles essentielles de géranium bourbon, famonty, iary et ylang-ylang. Elle est vendue comme un soin quotidien adapté à tous les types de peaux, des peaux fragiles et délicates des plus jeunes aux peaux sèches et en manque de vitalité plus matures. Lire la suite

Faire ses produits ménagers : un jeu d’enfant !

Je reviens aujourd’hui pour vous partager plusieurs recettes de produits ménagers hyper faciles à faire ! Il ne vous faudra vraiment pas beaucoup d’ingrédients biscornus, rassurez-vous ;)

Premier conseil : commencez par garder vos bidons/flacons spray vides afin de pouvoir les réutiliser.

♦ On commence avec la lessive. Il y a plusieurs recettes bien entendu, mais je vais ici vous partager celle que j’utilise au quotidien. Je vous donne ici ma recette de lessive pour 1 litre, mais je la fais toujours en double (donc 2 litres d’un coup). Je n’y met volontairement aucune huile essentielle car la chaleur leur faire perdre leurs bienfaits. Si vous voulez en utiliser, mieux vaut donc les utiliser dans l’assouplissant uniquement, histoire de ne pas gâcher ;)

Ingrédients : 1 litre d’eau – 50 g de savon de Marseille – 2 cuillères à soupe de bicarbonate de soude – 2 cuillères à soupe de cristaux de soude (facultatif). Lire la suite

Gand : mon carnet d’adresses

Il faut bien que je l’avoue, Lille a cet avantage d’être ultra bien placée pour pouvoir faire des journées ou des week-ends dans des villes sympas. Paris, Bruxelles, Londres, Amsterdam, toutes ces capitales sont en effet très accessibles depuis Lille, mais pas que. Hé oui, Bruxelles s’est notamment fait voler la vedette dans mon coeur par Gand et Anvers, deux villes belges que je trouve bien plus charmantes, à taille humaine et attractives. Je viens de passer une journée à Anvers et vous ai d’ailleurs rédigé un article là-dessus, mais force est de constater que mes nombreuses journées à Gand ont commencé à bien remplir mon carnet d’adresses. C’est donc avec plein d’adresses, encore une fois, que je vous retrouve aujourd’hui !

Où manger ?

  • De Superette

L’adresse de Gand à ne pas manquer. Pas forcément ultra veggie friendly mais il y a quand même toujours quelques propositions. Dans tous les cas, ici tout est bien travaillé, frais et de qualité. Le cadre est super sympa, le pain et les viennoiseries faites sur place. Que ce soit pour la boulangerie, un café, un brunch, un lunch ou encore une pizza le soir, vous faites toujours le bon choix avec De Superette ;) Une petite alerte : ça coûte un peu cher, mais c’est raccord avec la qualité ! Bon allez, je craque et vous rajoute un petit aperçu des pizzas que j’ai dégustées samedi soir. Elles étaient délicieuses. Simples mais avec de bons ingrédients, et une pâte parfaite (bonne croûte, bonne texture et pas molle en dessous de la garniture) !  Lire la suite