Faut-il nécessairement vivre à la campagne pour être « green » ?

Tout d’abord, je tiens à vous souhaiter une excellente année 2016. J’espère que vous avez passé de bonnes fêtes et que l’année qui vient vous apportera, à chacun d’entre vous, ce que vous souhaitez.

IMG_7834

C’est en effet une question que je me suis déjà posée à maintes reprises. Moi qui adore la nature, les grands espaces, les longues balades, courir en plein air, les randonnées, les animaux, les feuilles mortes, l’automne, les plantes.., est-ce que je suis faite pour vivre à la campagne ? Est-ce que vivre en ville, qui plus est en plein centre-ville de Lille, ne va pas à l’encontre de mes principes ?

En partant de chez mes parents, je ne voulais surtout pas aller vivre à Lille. Je vivais alors à Marcq-en-Barœul et souhaitais garder ce cadre de vie, à la fois proche de Lille et proche de la campagne. Et puis, je me suis laissée convaincre par mon copain qui en avait marre que nos copains viennent chez nous à reculons car il fallait prendre la voiture et que ce n’était pas pratique, qu’à chaque fois que nous devions nous-mêmes aller à Lille il fallait penser à se garer, ne pas boire tous les deux le soir pour pouvoir rentrer en voiture par la suite, etc. Il avait vraiment envie de profiter d’être encore en pleine jeunesse (nous avons tous les deux 25 ans) pour essayer la vie en ville. Nous sommes donc restés 1 an et demi à Marcq-en-Barœul avant de déménager sur Lille, en plein cœur du Vieux Lille, il y a maintenant 6 mois.

Lire la suite

Mon cheminement vers le véganisme

20e84-img_6826

Il y a un an et demi, déjà (en avril 2014), je devenais végétarienne, du jour au lendemain. Pour cette étape, je n’ai pas en effet pas eu besoin d’y aller pas à pas, et force est de constater que ça a bien fonctionné pour moi. La viande (entre autres) ne me manque absolument pas. Je n’ai jamais eu envie de craquer, alors même que je n’ai jamais arrêté par goût. Ça peut paraître bizarre à dire, mais j’adore le goût de la viande. J’adorais le foie gras par exemple. J’irais même plus loin en vous avouant que je râlais à la perspective de ne pas manger de foie gras à Noël car ça me semblait être une hérésie, une incohérence impardonnable ! J’appréciais également beaucoup le canard, le lapin, les tournedos de bœuf, les burgers maison.. Je mangeais aussi du foie, du cheval.. Bref, de tout je vous dis, sans parler du poisson ! Si je suis devenue végétarienne, c’est donc uniquement par conviction et pour 3 raisons essentielles : la traite des animaux, l’environnement et la santé. C’est un mode de vie qui correspond de toute façon parfaitement à mes convictions, à ma vision de la vie et à mes objectifs de vie.

Lire la suite