Découverte de la DegustaBox

   Après avoir découvert la box Envouthé il y a quelques semaines, je vous propose de découvrir aujourd’hui avec moi une toute nouvelle box culinaire : la DegustaBox. Déja présente au Royaume-Uni, en Espagne et en Allemagne, cette box fait son apparition sur le marché français avec cette box de bienvenue (que j’ai eu la chance de recevoir gratuitement).

   Premier point positif : le prix, à savoir 13 € 99 par mois + frais de port (2 € en point relais ou 4 € à domicile). Je trouve ça franchement raisonnable car j’ai l’impression que de plus en plus de boxs flirtent autour des 20/25 € par mois, ce qui correspond à un sacré budget !


   Niveau design/présentation, c’est plutôt simple mais bien fait. J’aime beaucoup le carton directement siglé « DegustaBox ». Le petit sticker « Laissez-vous surprendre :) » est très sympa aussi. Bref, j’ai eu une bonne impression en la découvrant et en l’ouvrant.

   Et au niveau du contenu alors ?


   C’est plutôt fourni, non ? En tout cas c’est l’impression que j’ai eue en l’ouvrant. Je me suis dit « cool, il y a des vraies tailles de vente, pas que des petits formats ».

   Plus précisément, ça donne ça :
– 2 paquets de pains croustillants Wasa (léger et authentique), 1 € 70 chaque ;
– 1 paquet de chips aux morilles Sibell, 2 € 20 ;
– 3 portions de « granola on the go » Lizi’s Granola parfum chocolat belge auquel il ne faut plus qu’ajouter de l’eau (il y a déjà du lait en poudre), 1 € 40 chaque ;
– 1 bouteille de bière rosée à la fraise de Plougastel de la marque Brasserie Britt, 2 € 22 ;
– 1 bouteille de la sauce pimentée de Frank’s Red Hot Original, 1 € 95 ;
– 1 boîte de thé vert gingembre/citron vert Jardin Bio, 2 € 49 ;
– 1 canette de sucre blanc en poudre Giraudon (malheureusement pour la mienne, il doit manquer un sticker car elle est toute triste par rapport à ce qu’il y a sur le menu ou ce que j’ai pu voir sur Internet), 1 € 90 ;
– 1 flacon de sirop ultra concentré au citron/citron vert Ouiz (pour 20 verres), 2 € 90 ;
– un sachet de chocolats fourrés orange Cémoi, 3 € 99 ;
– en bonus : un flacon de 10 ml d’huile de pépins de courge de Syrie 100 % IGP Styrian Drop.


   Pour une valeur totale de 25 € 25 (sans compter le bonus), cette box est donc plutôt rentabilisée. La valeur n’est pas particulièrement importante, mais son contenu me satisfait franchement plutôt bien. Je suis très contente pour les Wasa, le thé Jardin Bio, la bière à la fraise, les chocolats à l’orange et l’huile de pépins de courge. Le sucre blanc je n’en consomme plus, mais c’est mon copain qui va être content ! Le granola, c’est à tester. Le sirop, encore mon copain qui va être content. Le goût des chips est franchement original, et la sauce pimentée pourquoi pas ! Bref, c’est un joli assortiment qui allie bien sucré, salé, boissons, condiments (et qui est végétarien !)…

   Niveau découvertes, ce n’est pas mal non plus. Alors oui les Wasa je connais, mais je n’en achète pas souvent. Le thé gingembre/citron vert Jardin Bio je connais aussi mais ça ne me dérange pas non plus car je l’aime vraiment beaucoup. Pour le reste, ça va être des découvertes, que ce soit au niveau des marques ou des produits (à part la marque Cémoi que je connais, et la marque des chips, Sibell, me dit rapidement quelque chose). J’ai hâte de voir le rendu du granola instantané. Je connaissais déjà pour les flocons d’avoine/porridge, mais pas pour le granola dont on entend d’ailleurs de plus en plus parler !

   Reste plus qu’à voir si les prochaines éditions continueront sur la même lancée ;) Et vous, que pensez-vous de cette nouvelle box culinaire ? Vous laisseriez-vous tenter ?


A bientôt !

Envouthé : ma première box qui se mange (se boit, en fait)

    Les boxs beauté, ça a longtemps été mon dada. Joliebox (maintenant Birchbox), Glossybox, My Little Box… : je les ai collectionnées. Et puis, quand mes placards ont commencé à trop déborder, j’ai arrêté. Je vous avais fait une vidéo bilan et, encore aujourd’hui, je ne regrette pas d’avoir arrêté bien que ça m’ait fait découvrir plein de chouettes produits et de belles marques. Etant donné que j’achète pas mal en dehors de ces boxs justement (bah oui, la beauté, ça m’intéresse ^^), ça me faisait vraiment trop de choses à utiliser. Je pense que j’ai d’ailleurs encore des produits en stock que je n’ai pas eu le temps d’utiliser alors que ça fait maintenant plus d’un an que je n’ai reçu aucune box de ce type !


   Bref, j’ai beaucoup adhéré au concept des boxs beauté et ai depuis eu envie de tester d’autres types de boxs, et notamment des boxs culinaires. J’avais donc glissé l’envie de tester la box Envouthé au Père Noël. Et il m’a mis sous le sapin la box de mai 2014, Rouge Baiser (apparemment on peut donc commander certaines anciennes éditions sur leur e-shop, même longtemps après leur sortie).


   Le concept : tous les mois, si l’on s’abonne, on reçoit pour 19 € 90 une très très jolie boîte (que l’on peut recycler pour ranger plein de choses dedans !) remplie de thés et infusions, d’un petit carnet qui nous explique comment déguster tout ça, et d’une petite surprise, souvent culinaire j’ai l’impression. On peut également choisir de ne recevoir qu’une box, pour tester, mais il faudra alors ajouter 4 € de frais de port aux 19 € 90.

   Qu’est-ce qu’elle contient, au juste, ma box ?


– Rouge Baiser (thé vert et rooibos parfumé aux notes de citron, vanille, caramel, fruits rouges et noirs) – George Cannon – 15 g ;
– Princesse Garance (thé noir parfumé à la rose, à l’orange, à l’amande, au cranberry, au cardamome, à la fraise et à la framboise) – Tnature 15 g ;
– 1001 nuits (thés noir et vert parfumés aux fruits rouges et à la vanille) – La Route des Comptoirs – 20 g ;
– Red Veldt (rooibos aux notes naturelles de fruits rouges) – Cape and Cape 20 g ;
– Eglantier & Hibiscus (infusion parfumée à l’hibiscus et à l’églantier – Clipper 5 sachets ;
– Cool Cassis (tisane de fruits et d’herbes parfumée au cassis et à la menthe) – Salus Gourmet – 1 sachet ;
– Fraise et Cocktail de Fruits (tisane de fruits parfumée à la fraise, à la pomme, au cassis et à l’hibiscus) – Salus Gourmet 1 sachet ;
– Deux calinous (des calissons) nature et deux à la framboise – Confiserie du Roy René – 4 (une gourmande est passée avant la photo..).

   Soit, au niveau des thés et infusions, 3 petits paquets de thé en vrac et 1 d’infusion (rooibos) dont la quantité permet de bien tester le produit, 5 sachets d’infusion et 2 sachets de tisane de fruits. On a donc de tout : du thé, de l’infusion et des eaux de fruits. Et ils suivent tous une même thématique : le rouge, les fruits rouges…

Points positifs :
– produits variés (pas que des thés ou que des infusions) ;
– quantités très correctes ;
– marques originales ;
– une thématique différente tous les mois ;
– petite surprise alimentaire ;
– les boxs sont vraiment très jolies et permettent ainsi d’être réutilisées.

Points négatifs :
– 20 € par mois, c’est quand même un budget ;
– peut-être est-il difficile de se procurer les produits en taille normale si l’on craque vraiment pour l’un d’entre eux ? 

   Bref, j’ai beaucoup aimé recevoir cette box. Elle est pour moi hors budget, mais je ne dirais pas non si on m’offrait un abonnement en cadeau ! 

   Et vous, ça vous tente les boxs ? Auxquelles êtes-vous abonné ? Vous m’en conseillez une en particulier ?

A bientôt !

Vital Food : le nouveau magazine à adopter d’urgence !

   Il y a plusieurs mois, je vous avais rédigé un article sur le magazine Vital, véritable découverte et coup de cœur pour moi. Tellement que je suis désormais abonnée ! Aujourd’hui, je reviens vous présenter leur nouvelle création : Vital Food. Et encore une fois, je suis conquise. L’abonnement ne devrait donc plus tarder !

   Vital Food c’est donc, comme son nom l’indique, un magazine dédié à l’alimentation. Le premier numéro est consacré à l’hiver 2014/2015, ce qui nous laisse envisager une sortie par saison. On peut ainsi retrouver dans ce premier tome toute une sélection de recettes et d’idées pour Noël, le Nouvel An, l’Epiphanie, la Chandeleur et Mardi Gras !


   Passons à quelque chose d’hyper important quand on choisit un magazine : le design et la mise en page. Ils sont vraiment réussis. Bon, pour l’instant je ne peux juger que sur un seul exemplaire, mais je trouve la couverture vraiment réussie, encore plus que celles du magazine Vital. Elle est moderne, l’impression étant mi-matte mi-« brillante ». En totale adéquation avec la saison, la photo choisie fait super envie ! La couverture est également imprimée sur un papier plus rigide que la normale, ce qui rend le tout plus qualitatif qu’un magazine « lambda ». En ce qui concerne les pages intérieures, on retrouve l’esprit de Vital je trouve. Avec des mises en page « classiques », des focus, des sélections, le tout plein de couleurs, de photos, très lisible, bref c’est très bien ;)


   Passons maintenant au contenu ! Sans tout vous dévoiler (sinon il n’y a plus d’intérêt), je peux déjà vous dire que les sujets sont variés. Il y en a pour tous les goûts : végés ou carnés. Je déplore juste une chose : pour la sélection d’idées pour Noël et Nouvel An, il n’y a même pas une recette d’entrée ou de plat sans viande ni poisson, dommage. Mais ce n’est pas le cas pour tous les sujets : beaucoup de recettes conviendront en effet aux végétariens (soupes, desserts, crêpes, beignets, et même certains plats végétariens !). 
   Je tiens néanmoins à souligner le réel effort pour proposer quelque chose qui change de la cuisine traditionnelle, ou tout du moins qui va plus loin que celle-ci. Certes il y a un sujet sur les petits plats mijotés, mais il y a aussi un article qui fait le point sur ces nouveaux ingrédients à la mode qui fleurissent dans nos rayons, un sur le gomasio, un autre sur le curcuma, un focus sur les mueslis ou encore des recettes sans gluten et/ou lactose. En somme, c’est un parfait mélange de tradition et de modernité, d’ingrédients classiques et de nouvelles tendances, de repas de tous les jours, de fête et de nourriture saine. 


   Fait pour convenir au plus grand monde, j’espère qu’il va continuer sur sa lancée et termine en soulignant un point positif : Vital Food n’a pas fait de sujet sur l’éternelle détox post-fêtes que l’on retrouve chaque année dans les magazines féminins. Et même si personnellement je suis carrément attirée par tout cela (jus, smoothies et autres aliments detox), je suis contente quand on arrête de nous faire passer cette fameuse détox pour une étape obligatoire avant un retour à la normale ;)

A bientôt !