Young Fathers : un véritable phénomène musical

6b2ff-img-20150529-wa0004
Il serait temps que le blog reprenne un peu d’activité ! J’ai tellement de choses à vous dire et à vous montrer : le reste de mon voyage en Ecosse, un week-end à Amsterdam, un autre à Londres, une super Degustabox, mon avancée dans ma résolution du « Zéro Déchet ».. Mais avec mon déménagement en plein centre de Lille, un CDD à Pulp Kitchen qui me plaît beaucoup et l’obtention de mon premier CDI qui valide enfin (après plus de deux ans !) le concours que j’ai obtenu à la fin de mon master 2 de Droit public, je n’ai pas vraiment eu le temps de mettre le nez ici.
C’est désormais chose faite et j’ai tout d’abord envie de vous parler de mon coup de coeur musical du moment, de ce qui tourne en boucle sur ma platine depuis plusieurs mois, que je suis allée voir en concert à Londres il y a quelques semaines et que je vais revoir fin octobre à Lille, j’a nommé Young Fathers  !
f1551-img_20150618_184603
Ce groupe écossais de hip-hop alternatif (ne soyez pas effrayés si vous n’aimez pas le hip-hop, ce n’est pas du hip-hop pur) m’en met plein les mirettes (j’aime bien les expressions de grand-mère). Chaque musique me transporte intérieurement et me donne envie de danser, qu’elle soit grave, triste, énergique, ou encore sensuelle. Et en concert, c’est tout simplement magique. Je n’avais jamais assisté à une telle performance, et c’est pourquoi je me suis jetée sur ma carte bleue lorsque j’ai vu qu’ils passaient à l’Aéronef de Lille le samedi 24 octobre prochain (c’est par ici si vous voulez vos places).
Bref, si vous ne connaissez pas encore, voici une petite sélection, avec ma petite chouchou du moment en dernière position :

Alors, vous connaissiez ? Ça vous plaît ? J’espère en tout cas avoir fait découvrir quelque chose à certains d’entre vous ;)

A bientôt !

 
70250-img_20150528_201939

3 albums à découvrir

 

   Vous ne le savez peut-être pas, mais je suis très musique. J’achète pas mal de vinyles (de plus en plus), de CDs (de moins en moins), je ne télécharge rien. Bref, j’aime beaucoup avoir le support matériel des albums que j’aime vraiment, pouvoir les avoir en main, regarder les livrets et, surtout, admirer les pochettes.

 
   En ce moment, il y a 3 albums qui me font particulièrement vibrer :
 
Ceremonials, Florence and The Machine. J’ai eu un véritable coup de cœur pour la voix de Florence Welch après avoir vu une vidéo sur madmoiZelle il y a plusieurs années. Et puis, j’ai trouvé cet album à 5 € à Munich et je l’ai embarqué. Depuis, je l’écoute très souvent, par périodes. J’adore sa voix et la musique, elles me transportent !


ma révélation :
l’une de mes chansons préférées dudit album :
 


Our Love, Caribou. Cet artiste, je l’ai découvert avec « Can’t do without you ». Puis, j’ai entendu l’album à plusieurs reprises chez un ami aux très bons goûts musicaux et j’ai craqué sur un coup de tête en voyant l’album chez un disquaire à Gand. Et je ne regrette pas ! En soirée, ou non, ça passe vraiment très très bien. Et la pochette est magnifique !!


le fameux « Can’t do without you » :
ma petite chouchou du moment :
Complètement Fou, Yelle. C’est mon dernier coup de cœur que j’écoute tout le temps en ce moment. Je le mets à fond et je suis instantanément de bonne humeur. Comment j’ai connu Yelle ? Je m’en souviens très bien. Je ne la connaissais que pour « Je veux te voir », « A cause des garçons », « Parle à ma main »… Et puis je suis tombée sur un article de Tokyobanhbao vantant les mérites de son album Safari Disco Club. Je l’ai écouté, acheté, écouté en boucle. Puis idem pour Complètement Fou ;) J’adore sa folie, son univers enfantin et adulte en même temps. Elle est déjantée, un peu fofolle, tout ce que j’aime.


la chanson qui m’a fait craquer :

une autre, parmi tant d’autres :

   J’espère que vous avez apprécié les écoutes et vous invite à aller découvrir les albums correspondant si ça vous a plu ;) (Et, pssst, n’hésitez pas à me dire si ce genre d’article vous plaît !)
A bientôt !

Mon rapport aux séries : ce phénomène caractéristique de notre époque

 


   

   Dans notre société actuelle, et pour notre génération surtout, si on ne regarde pas de série on est un peu « out », non ? C’est ce que je ressentais encore il y a quelques mois, alors qu’à part les premières saisons de Skins et Gossip Girl, quelques épisodes de Desperate Housewives (mais pas dans l’ordre), je n’avais jamais rien regardé.


      Et puis, je suis partie 3 mois à Munich (suivre mon copain qui a fait un stage là-bas). Nous avions emmené un disque dur externe plein de films récupérés auprès d’un ami. Finalement, le disque dur n’a pas fonctionné et nous n’avons presque rien récupéré. Je dis bien presque car nous avons quand même réussi à regarder la saison 1 de Homeland, dont l’ami en question nous avait vanté les mérites. Après avoir regardé vraiment bien accroché et regardé la deuxième saison, nous nous sommes mis à Games of Thrones. Ce n’est pas du tout le même style mais, idem, nous avons bien accroché.


  Puis, rien de spécial jusqu’à notre emménagement à deux en janvier dernier. Là, j’ai rapidement voulu me remettre à regarder une série. On entend parler de tellement de séries qui sont apparemment géniales, je ne pouvais pas manquer ça ! Nous avons  donc commencé Breaking Bad. Lorsque nous l’avons débutée, cette série de 5 saisons était déjà terminée. Nous avons donc tout enchaîné et en avions un peu marre à la fin. Maintenant que j’y repense, j’ai bien aimé, mais j’ai trouvé certains épisodes plats et le suspens pas assez présent. De plus, je ne me suis pas assez accrochée aux personnages.

   J’ai également profité d’une période de chômage pour me mettre à Downton Abbey. La reprise du travail m’a « malheureusement » forcée à arrêter et il faut d’ailleurs que je reprenne car j’aimais beaucoup et j’avais bien avancé ! Certes il n’y a pas réellement de suspens, c’est plus historique, mais très bien fait et de grande qualité (c’est une série de la BBc, ceci explique cela ;) ).



   Plus récemment, nous nous sommes mis à regarder Dexter (et nous sommes abonnés à Netflix par la même occasion). Idem : lorsque nous avons commencé à regarder, tous les épisodes des 8 saisons étaient déjà sortis. A l’heure où j’écris, le prochain épisode que nous allons regarder est le 3ème de la dernière saison (on touche au but !!). Et le verdict pour moi est bien plus positif que Breaking Bad. Je ne trouve pas le suspens hyper présent. En tout cas pas comme Homeland ou Game of Thrones qui nous laissent toujours sur des suspens insoutenables en fin d’épisode. La différence avec Breaking Bad, c’est sûrement que je me suis attachée aux personnages. Hé oui, je me suis attachée à Dexter, le gentil serial killer spécialiste du sang à la police de Miami (pas d’inquiétude, ce n’est pas du tout un spoil, mais plutôt le synopsis de la série). Et pourtant ce n’était pas gagné car les premiers épisodes m’ont presque laissée de marbre (et ça me faisait un peu peur j’avoue, je me suis dit que moi, la « petite nature », je ne supporterais pas ça pendant 8 saisons vu le nombre de meurtres des premiers épisodes !). Comme quoi, il faut parfois se forcer un peu pour finir par apprécier. Alors, bien sûr, on est quand même pressé de terminer. Mais ça, c’est surtout parce qu’on a l’impression de passer notre temps libre avec Dexter ;)

   Quand on en aura fini avec lui, il faut que l’on rattrape la dernière saison d’Homeland et que l’on se mette à une autre série. Cette fois-ci on change : on ne se lance plus dans une série super longue dont toutes les saisons sont déjà sorties. On penche plutôt vers Revenge, ou Orphan Black, ou encore Suits. Un conseil ? Sachant que tout ce qui est Little Pretty Liars, How I Met Your Mother, Vampire Diaries et autres ne nous tente pas du tout.

   Et vous, quel est votre rapport aux séries ? Vous êtes complètement « out » ou alors vous passez votre temps à en regarder ? Et quel type de série regardez-vous ? Vous regardez tout d’une traite ou alors vous en suivez plein en même temps ?


A bientôt !

Les films du moment #1


   — préambule —

   Coucou tout le monde !

   Aujourd’hui on se retrouve pour relancer le blog (vraiment, je vous assure, ce n’est pas une blague) et très bientôt ma chaîne YouTube.

   Et pour l’occasion, j’ai décidé d’étendre les choses dont je vous parle. Je ne vais plus seulement vous parler de beauté, hé non, mais de tout ce qui rythme mon quotidien. Pour celles qui me suivent sur Instagram (venez, venez, je partage plein de choses et vous pouvez retrouver le lien de mon compte et un aperçu de mes dernières photos publiées dans la colonne juste à votre droite), vous le savez : je me suis mise au sport, et plus particulièrement au running, il y a de ça un an et demi environ. Mais ce n’est pas tout, je ne passe pas ma vie qu’à courir et utiliser des produits de beauté : je fais à manger (j’ai plein de recettes à vous partager), je vais au cinéma, je lis, j’essaye de voyager le plus possible, j’aime la déco et j’ai plein de bonnes adresses lilloises (ou alentours) à vous partager.

   J’espère donc que ce « revirement » vous plaira, que vous serez là pour me suivre, pour m’encourager et, surtout, pour commenter. Parce que s’il n’y a pas de partage, ce n’est pas motivant ;)

— fin du préambule —
   
   J’ai emménagé avec mon copain en janvier dernier. Ça va bientôt faire un an, le temps passe tellement vite ! Et avec tout ce que l’indépendance signifie, nous n’avions pas pris le temps d’aller au cinéma jusqu’à récemment. Et franchement, ça nous manquait. Ok, le cinéma, ça coûte maintenant hyper cher si on va dans une grande salle et que l’on paie le plein tarif, mais il y a quand même moyen de s’arranger pour y aller à moindre coût.

Mes quelques astuces lilloises :
– allez tout de suite vous procurer la carte de fidélité UGC. Elle est gratuite et permet, au bout de 200 points, d’avoir une place de cinéma utilisable en semaine (toute la semaine sauf du vendredi 19 h au dimanche 19 h). Et les points s’amassent plutôt vite ! ;
– si comme moi vous ne pouvez plus bénéficier des avantages d’être étudiant, pensez à la carte UGC 5 qui propose 5 places utilisables en semaine encore une fois, à un tarif plutôt intéressant et utilisables pendant 90 jours, soit 2 mois ;
– pensez à aller au cinéma en semaine (et le mardi si vous avez la chance d’être chez Orange ;) ) ou, encore mieux, le matin si vous en avez la possibilité ;
– n’oubliez pas les « petits » cinémas : le Majestic et le Métropole vous attendent et proposent des tarifs intéressants si vous avez une carte Furet ou Fnac ;)


   Stop au blabla, passons aux films :


LEVIATHAN

   Je ne pense pas qu’il soit encore à l’affiche, mais ce film décrit à merveille l’image que je me faisais de la Russie. Apparemment, ce ne sont pas que des clichés. C’est juste, émouvant, fort, un peu brutal parfois, mais c’est surtout vrai. Si vous avez envie d’un film un peu moins connu que d’autres et qui change, n’hésitez pas. Et regardez-le en VO (STF ;), bien entendu), ça ne fera que donner davantage de vérité aux images.


GONE GIRL

   Ce film, peut-être un poil trop long, accroche vraiment son public. L’intrigue est très bien ficellée. On est tenu en haleine du début à la fin. Notre opinion sur « qui a fait quoi » n’arrête pas de changer. Bref, c’est bien fait, original et bien tourné. Les acteurs sont très bons dans leur rôle. Un thriller à voir, en somme ;)



MOMMY

   Mon coup de cœur. Vraiment. Je ne saurais même pas quoi vous dire d’autre à part : regardez-le. Ce film est joué par des acteurs absolument exceptionnels. Non, vraiment, rien que le jeu des acteurs vaut le coup d’œil. Tout cela est accompagné d’une histoire très émouvante, touchante. On s’accroche aux personnages et si vous êtes aussi sensible que moi, mettez un mouchoir dans votre poche, il pourrait vous être grandement utile ;)


UNE NOUVELLE AMIE

   Après le coup de cœur, le coup de massue… Bon, ok, c’est peut-être un peu exagéré mais j’ai vraiment été déçue par ce film. Je n’en attendais pas non plus monts et merveilles, mais un film de François Ozon avec Romain Duris, je m’attends à ce que ce soit bien. Là, j’ai trouvé le scénario capillotracté (ou tiré par les cheveux si vous préférez, mais j’adore dire « capillotracté » ^^). Certains évènements du film tombent comme un cheveu sur la soupe. Non, vraiment, à part pour admirer Anäis Demoustier qui est juste hyper jolie, je ne vous conseille pas ce film. Petite consolation : j’avais gagné mes places sur la page Facebook de la marque Dr Hauschka. J’ai donc perdu du temps, mais pas d’argent, ouf !

   Et voilà, c’est terminé pour aujourd’hui. J’ai essayé de faire court pour chacun des avis, afin que ça ne soit pas imbuvable. Le préambule rend l’article plutôt long, mais c’est ça de revenir comme ça, il faut bien un peu resituer le contexte ;)


A bientôt !