Une semaine au Liban

Palais de Beiteddine

Pour cause de mariage dans ma belle-famille, j’ai eu l’occasion de passer en octobre dernier une semaine au Liban. Je voulais en profiter pour visiter un peu le pays et ai eu du mal à trouver des articles de blog partageant des bonnes adresses intéressantes (hormis celui-là et ceux-ci qui m’ont beaucoup aidée). Je me suis donc dit qu’un article en plus du peu qui existent déjà ne serait pas une mauvaise idée ! D’autant plus que les guides papier sur le pays sont très rares (il y a un Petit Futé, mais pas de Routard ni de Lonely Planet par exemple).

Je commencerai par vous parler de Beyrouth, où nous avons passé le plus de temps, avant de m’intéresser à nos autres visites : Baalbek, Anjar et la vallée de la Bekaa, Byblos et enfin la région des montagnes du Chouf avec Deir el Qamar, Beiteddine et la réserve des cèdres de Barouk.

A SAVOIR

Première information : l’entrée du pays vous sera interdite en cas de tampon d’Israël sur votre passeport.

Au Liban, on peut payer à la fois en dollars et en livres libanaises. Contrairement à ce que l’on m’avait conseillé, je vous conseille de ne pas retirer uniquement des dollars, mais aussi des livres libanaises. Pour info, $ 1 = 1 500 LL environ.

Pour vous déplacer dans Beyrouth, je vous conseille de télécharger l’application Uber, c’est très répandu et pratique (je ne l’ai pas testée dans d’autres villes). Vous pouvez également emprunter les taxis partagés que l’on appelle services. Ce sont les voitures avec une plaque rouge qui vous klaxonneront un peu partout. Normalement la course vaut 2 000 LL, mais ils vous feront sûrement payer plus. N’oubliez néanmoins pas de parler prix et négocier avant de monter dans le taxi. Et ne vous attendez pas à être déposé à un point précis, on vous emmènera à peu près là où vous voulez, mais pas forcément exactement (si le conducteur a bien compris où vous voulez aller parce que parfois ils vous prennent sans vraiment savoir). Enfin, toujours pour vous déplacer, il existe des bus, mais leur fonctionnement est beaucoup plus difficile à cerner donc je ne vous en parlerai pas davantage. Sachez juste qu’ils existent et permettent normalement de rejoindre d’autres villes que Beyrouth.

Si vous êtes perdu, je vous conseille cette fois-ci l’application maps.me qui permet de télécharger des cartes de ville accessibles ensuite même sans connexion Internet. Ce sera très pratique pour vous repérer !


la Maison Jaune, la mosquée et la cathédrale maronite, et enfin le MIM

BEYROUTH

Pour dormir à Beyrouth, nous avons opté pour AirBnb. Nous avons dormi dans un petit studio situé dans le quartier animé de Mar Mikhael. Attention néanmoins, les photos améliorent le bien, et le studio est vraiment petit, surtout la salle de bain qui est en fait constituée d’un pommeau de douche situé dans les toilettes. L’hôte est néanmoins très disponible, réactif et à l’écoute et le prix intéressant.

A voir :

  • le Palais de Sursock et le Musée d’Art Moderne de Sursock, qui est gratuit ;
  • le MIM (Musée des Minéraux) qui est en fait la collection privée de minéraux d’un homme d’affaires libanais. L’entrée coûte 6 000 LL mais ça vaut vraiment le coup d’œil ;
  • la Maison Jaune, une maison qui n’a pas été totalement reconstruite après la guerre civile et en garde donc les impacts, et qui abrite une exposition très intéressante et gratuite ;
  • je n’y suis pas allée, mais en matière de musées il y a encore le Musée National de Beyrouth, payant, apparemment très intéressant en matière d’archéologie ;
  • le quartier animé de Mar Mikhael, avec ses nombreux bars et restaurants, et ses fameux escaliers ;
  • la corniche, qui est en fait une promenade en bord de mer qui va jusqu’au gros rocher Raouché ;
  • la mosquée Mohammad Al Amine, qui se situe juste à côté de ruines, de la cathédrale maronite Saint-Georges et de la cathédrale Saint-Georges des grecs orthodoxes. Une belle allégorie du Liban ! ;
  • en vrac : la rue Gouraud, la rue Hamra, la place de l’Etoile et le souk (qui est en fait un centre commercial moderne à ciel ouvert).

les glaces Bachir, le coffee shop Kalei, Home Sweet Home, et un mezzé

Pour manger :

  • pour manger un MEZZE LIBANAIS, je vous conseille Le Chef (Mar Mikhael), Tawlet (Mar Mikhael), T-Marbouta (rue Hamra), Al Falamanki (Ashrafieh), mais surtout le café Em Nazih ♥, dans Mar Mikhael, qui propose la meilleure citronnade de Beyrouth (à la fleur d’oranger) et une belle et grande terrasse (il y a aussi une auberge de jeunesse qui avait l’air pas mal au même endroit, Saifi Urban Gardens) ;
  • pour un MEZZE ARMENIEN, un peu différent du libanais, nous sommes allés à Seza ♥ (Mar Mikhael) où tout était très bon, et en bonus ils ont une terrasse toute mignonne ;
  • pour manger des FALAFELS, direction Falafel Sahyoun ♥ (Centre Ville) & Falafel Aboulziz (près de la rue Hamra), à des prix défiants toute concurrence ;
  • si vous en avez marre du mezze, Smoking Bun dans Mar Mikhael propose un bon burger vegan et des frites, et Home Sweet Home, non loin, des propositions de petit-déjeuner et brunch à l’européenne avec pancakes, avocado toast, etc.
  • si vous voulez goûter la GLACE typique libanaise, rentrez dans l’un des nombreux Bachir que vous croiserez et commandez une glace Achta ! J’ai aussi entendu parler des glaces d’Hanna Mitri près du Palais de Sursock mais n’ai pas eu l’occasion de les tester ;
  • pour un café, ne manquez pas le très joli COFFEE SHOP Kalei Coffee & Co dans Mar Mikhael ;
  • enfin, j’avais également sur ma liste à tester The Lebanese Bakery, également non loin du Palais de Sursock, pour goûter un manousheh au petit-déjeuner (petit pain libanais salé à agrémenter de différents toppings).

Pour BOIRE UN VERRE, je vous conseille le bar du café Em Nazih, Coup d’Etat (Mar Mikhael) et L’Internazzionale (toujours Mar Mikhael).

Enfin, pour ACHETER DES SOUVENIRS, ne manquez pas la boutique Plan Bey ♥, dans Mar Mikhael, qui propose de très chouettes produits libanais (produits alimentaires, de beauté, tissus, cartes, livres).


Baalbek

BAALBEK & ALENTOURS

En fonction de la situation du pays au moment où vous vous y rendrez, vous pourrez ou non vous rendre à Baalbek. Si vous regardez sur une carte, vous vous rendrez en effet compte que Baalbek est juste à côté de la Syrie. Dans tous les cas, si vous pouvez y aller, courez-y. C’est vraiment ce que nous avons vu de plus beau au Liban ! Ancienne ville romaine, vous pourrez y voir les ruines de trois temples : le temple de Vénus, le temple de Jupiter et enfin le magnifique temple de Bacchus, l’un des mieux conservés du monde gréco-romain.

Anjar

Sur la route de Baalbek, vous pouvez également vous arrêter à Anjar où se situe les ruines de l’ancienne ville romaine, et dans la vallée de la Bekaa où se trouvent différentes caves de vin (nous n’avons pas spécialement apprécié notre visite donc je ne vous en parlerai pas davantage).


BYBLOS

Autre grand nom libanais, Byblos est une ville portuaire avec un tout petit souk, un mignon centre-ville, un joli port et un site antique.


Deir el Qamar

MONTAGNES DU CHOUF : DEIR EL QAMAR, BEITEDDINE & LES CEDRES DU BAROUK

La dernière région que nous avons arpentée est le Chouf. Nous nous sommes d’abord arrêtés à Deir El Qamar où vous pourrez déambuler sur sa place et dans ses nombreuses et très mignonnes ruelles.

Nous avons ensuite vu le Palais de Beiteddine du XIXe siècle. Il vaut vraiment le coup d’œil ! Ce sont les photos qui débutent cet article ;)

Cèdres de Barouk

Enfin, nous avons pris le temps de marcher quelques heures dans la réserve des cèdres de Barouk. Il fallait bien que l’on aille voir les cèdres centenaires, véritable emblème du Liban que l’on retrouve sur son drapeau. Je vous le recommande chaudement, c’est un bain de verdure qui fait le plus grand bien après avoir passé pas mal de temps à Beyrouth !


J’espère que cet article vous aura plu et aidé. Je suis maintenant à jour dans mes récits de voyages si je ne dis pas de bêtise. Pour l’instant, rien de prévu, mais ça ne saurait tarder ;) Même si cela sera sans aucun doute plus proche car nous avons pour objectif de ne prendre qu’une fois l’avion par an à partir de maintenant. Notre aller-retour de l’année étant déjà prévu pour un mariage, nous partirons donc en voiture cette année ! On hésite encore entre plusieurs destinations pour nos premières vacances à trois, mais je ne manquerai pas de vous informer de notre choix sur Instagram quand il sera fait ;)

A bientôt !

4 réflexions sur “Une semaine au Liban

  1. La Plume dit :

    Merci pour cet article très instructif !
    Je rêve de découvrir le Liban depuis un bout de temps maintenant. Comme tu l’as si bien dit, trouver des blogs qui parlent de ce pays est très difficile.
    Je te remercie car j’ai pu voyager par procuration et m’imaginer avec un peu plus de détails la vie libanaise.
    Belle journée !

    J'aime

Répondre à Jean Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s