Itinéraire de mon voyage de noces au Costa Rica (décembre)

En ce moment je suis super active sur le blog, vous l’aurez sûrement remarqué ! Je profite en effet d’un peu de temps disponible entre deux boulots pour rattraper mon retard. Lorsque je prépare un voyage, j’achète bien sûr un guide papier, mais je suis aussi toujours à la recherche d’articles de blog pour m’aider à choisir mes étapes. Je prends donc le temps de vous faire tous ces articles sur la Corée du Sud, le Portugal ou encore le Costa Rica aujourd’hui pour vous aider à mon tour. Vous pouvez d’ailleurs retrouver toutes mes destinations dans l’onglet « Travel » du menu. N’hésitez pas à aller y jeter un œil ;)

Pour notre voyage de noces, nous souhaitions partir juste après notre mariage et trouver une destination soleil à la fois détente et aventure. Après plusieurs recherches et hésitations, le Costa Rica m’a semblé être la destination parfaite : la saison sèche commence en décembre, il y a des plages paradisiaques, des volcans à arpenter, des animaux sauvages partout, des activités sportives un peu partout (rafting, parcours de tyrolienne..) et plein de parcs nationaux à visiter. Et c’est une partie du monde dans laquelle aucun de nous deux n’avait déjà posé le pied ! Petite précision : le Costa Rica est un pays où rien n’est gratuit et, plus globalement, où tout coûte cher. Pouvoir le faire pour notre voyage de noces tombait donc parfaitement bien puisqu’il a été financé par nos gentils invités :)

Résultat : nous avons globalement eu un très beau temps (avec des restes de pluie la nuit et un peu de froid dans le centre du pays où l’on trouve le plus de relief), nous avons vu plein d’animaux, avons fait plein d’activités, avons bien marché certains jours et rien fait d’autres, sommes partis à l’aventure dans la jungle, bref exactement ce que l’on voulait ! Petite précision : au Costa Rica, on vit avec le soleil qui, toute l’année, se lève très tôt (vers 6 h) et se couche très tôt (vers 17 h). Ne soyez donc pas étonnés des horaires d’ouverture des parcs nationaux par exemple, dans tous les cas vous irez sûrement dormir tôt car les possibilités qu’offre la nature dans le noir  sont limitées et vous pourrez donc vous lever plus tôt ;)

Autre info : pour louer notre 4×4 (nécessaire pour arpenter certaines régions du pays), je suis passée par ToutCostaRica. C’est un site de français établis au Costa Rica qui propose tout un tas de services différents, notamment de faire l’intermédiaire pour votre location de voiture. Ils proposent également 4 logements à Alajuela, ville de l’aéroport international du Costa Rica où tous les touristes arrivent, et vous proposent une navette pour faire le trajet entre l’aéroport et le logement, de récupérer votre voiture à votre logement ainsi qu’un briefing en français avant votre départ (et à votre retour aussi si vous le souhaitez). Nous avons opté pour cette formule : le logement, la voiture et le briefing avant de débuter notre voyage. Nous avons également pris le Pack Premium ToutCostaRica qui est payant et vous permet, une fois acheté, d’obtenir une réduction dans une sélection d’hôtels et d’activités. Si vous l’utilisez bien, ça peut être très intéressant et vite rentabilisé ! Pour cela, il vous suffit de réserver en direct avec les différents prestataires de la liste qui vous sera fournie par ToutCostaRica en précisant que vous avez le pass. Vous pourrez récupérer ce fameux pass lors de votre briefing et ainsi le montrer aux différents endroits où vous avez réservé avec lui. Et si vous acheté le guide du Routard, vous pouvez avoir une réduction sur l’achat de ce pass (moi j’avais acheté uniquement le Lonely Planet).

Jour 1 : Nous sommes arrivés en fin de journée heure locale à l’aéroport d’Alajuela. Comme je viens de vous l’expliquer, une navette est venue nous chercher à l’aéroport pour nous conduire à l’un des logements de ToutCostaRica. Nous avions opté pour Pierre Ville, le moins cher de leurs logements (avec petit-déjeuner compris, comme presque tout le temps au Costa Rica). C’était très simple mais correct, et dans tous les cas le but était simplement de dormir pour être en forme le lendemain. Le lendemain matin donc, nous avons récupéré notre voiture de location et sommes partis vers la côte Caraïbes, plus précisément vers Puerto Viejo de Talamanca où se trouvait notre logement pour la nuit suivante : Coco Loco Lodge. Nous avons fait le tour des plages et villes alentours. Ce coin est vraiment différent du reste du Costa Rica. Dès que l’on arrive à Puerto Limón, on a presque l’impression d’être en Jamaïque (je n’y suis jamais allée mais c’est en tout cas l’image que je m’en fais).

notre cabane à Coco Loco Lodge

Jours 2 & 3 : Après avoir bien dormi dans notre jolie cabane, nous avons pris un petit-déjeuner à Como en mi casa (très chouette adresse pour les vegans à Puerto Viejo) et avions ensuite rendez-vous avec un guide à Manzanillo afin de partir pendant plusieurs heures dans la jungle et d’atteindre notre prochain logement : Punta Mona. La randonnée dans la jungle avec le guide était incroyable (c’est le personnel de Punta Mona qui nous a organisé ça à ma demande par mail). Nous avons appris plein de choses, il nous a montré énormément d’insectes et d’animaux, nous a parlé des arbres et des plantes. Un moment incroyable ! Qui s’est magnifiquement prolongé par notre séjour à Punta Mona donc, un ferme en permaculture accessible uniquement à pied ou par bateau. Nous y sommes restés une nuit et y avons passé des moments mémorables (nous avons été choyés et je n’ai que deux mots qui me viennent en tête : merci & gratitude).

paresseux

notre chambre ouverte en pleine nature à Punta Mona

Jour 4 : Après notre séjour à Punta Mona, nous sommes remontés dans le centre du pays, dans la région du fleuve Rio Pacuare où nous avions prévu de faire du rafting. Nous avons passé deux nuits dans une maison d’hôtes, la Finka Integral Dikla. Pour notre journée entière dans la région, j’ai réservé une journée de rafting via l’agence Rios Tropicales et c’était une expérience forte en sensations ! Le fleuve comprend en effet des rapides très rapides si l’on peut dire, et ça bouge bien ! Amateurs de sensations fortes, ne manquez surtout pas ça ;)

vue de notre chambre à la Finca Integral Dikla

Jours 5 & 6 : Après avoir quitté la région du Rio Pacuare, nous sommes encore remontés, dans la région du volcan Arenal cette fois-ci. Comme c’était notre voyage de noces, j’avais réservé un moment dans des sources chaudes en arrivant, les Eco Thermales Hot Springs. C’est très joli et romantique à la tombée de la nuit même si le prix est un peu élevé (comme un peu tout au Costa Rica). Nous avons passé deux nuits dans une jolie maisonnette, à Arenal Oasis. Le petit-déjeuner permet d’ailleurs d’observer tout un tas d’oiseaux (nous avons même vu des toucans !). Etant dans la région, nous en avons bien sûr profité pour aller voir le volcan, et notre choix s’est porté sur la randonnée du Cerro Chato Trail dont le sentier part de l’Arenal Observatory Lodge (prix à la journée qui comprend l’accès à une piscine et des sanitaires nickel, ce qui est très pratique car la randonnée a un bon dénivelé et n’est vraiment pas facile). L’après-midi, nous avons fait le Don Olivo Chocolate Tour. Il s’agit en fait de la visite d’une ferme familiale qui produit chocolat et différents fruits. Nous avons pu goûter à différents fruits frais, à du jus de canne à sucre que j’ai pu faire moi-même (on me voit faire dans notre vidéo si ça vous intéresse !) et bien sûr à du chocolat ! Pour manger vegan à La Fortuna, je vous conseille fortement le restaurant Chifa La Familia Feliz, un restaurant péruvien dont le chef est aux petits soins.

notre petite maison et 4×4 de location

l’un des nombreux oiseaux que l’on peut voir au petit-déjeuner à l’Arenal Oasis

le volcan, le Cerro Chato Trail et la vue sur le cratère baigné par l’eau en arrivant

cacao

Jours 7 & 8 : Nous sommes partis du volcan Arenal en faisant le tour du lac du même nom pour arriver dans la région de Monteverde. Sur la route, nous avons fait un détour pour aller voir la série de cascades Viento Fresco. C’était joli mais vraiment hors de prix : $18 par personne pour environ 1h/1h30 de ballade sur un sentier pas toujours en très bon état. A Monteverde, nous avons fait différents sentiers de marche dans la Reserva Biologica Bosque Nuboso Monteverde. L’après-midi, nous avons également fait un parcours de tyrolienne dans la canopée avec l’agence Selvatura. Le parcours est vraiment très sympa, avec une tyrolienne de 1 km de long et un saut façon Tarzan vers la fin, mais j’ai trouvé le personnel pas vraiment agréable. Ils étaient très jeunes (j’ai 27 ans donc ce n’est pas une critique) et avaient l’air ultra blasés. Pour le logement, nous avons passé deux nuits au même endroit, dans une petite maison très bien équipée des Cabinas Valle Campanas.

l’une des cascades de Viento Fresco

Monteverde

pont de singe dans la forêt de nuages de Monteverde

Monstera Deliciosa aux feuilles énormes, ananas, arbre magnifique et plantation de café, tout ça à notre logement

Jour 9 : fini le centre et les montagnes, place à la mer et au soleil ! Nous avons en effet rejoint la péninsule de Nicoya pour aller à Samara, puis dormir dans le B&B Villa Mango à Nosara qui a une piscine, un super petit-déjeuner et plein d’animaux qui viennent dire bonjour ! Deux conseils d’adresses pour manger végétarien/lien dans le coin : Luvburger à Samara, les pieds dans le sable, Robin’s Cafe & Ice Cream pour le petit-déjeuner et/ou déjeuner à Nosara et pour le soir, Burgers and Beers qui propose plein de bières artisanales, des kombuchas et un burger veggie (à Nosara toujours) !

au revoir la montagne !

coati à Villa Mango

Jours 10 & 11 : on arrive au craquage de notre séjour, toujours sur la péninsule de Nicoya : nos deux nuits passées dans le superbe hôtel Punta Islita. Au programme : détente, hamac, yoga et massage et déconnexion.

Jour 12 : après ce fantastique séjour, nous avons encore passé un jour sur la péninsule avant de repartir, à Montezuma. Nous avons dormi à Casa Colores et avons eu la chance de voir plein d’animaux autour de notre petite maison car nous nous sommes levés tôt le lendemain matin. Pour manger, je vous conseille fortement Cocina Clandestina (propositions veggie of course, bières artisanales et bonnes boissons maisons sans alcool).

Jour 13 : finie la péninsule de Nicoya, direction Ojochal pour faire un arrêt avant d’atteindre Sierpe pour aller sur la péninsule du Corcovado pour clore notre séjour. Nous avons dormi à Diquis del Sur mais avons plutôt été déçus de ce logement. Nous avons eu l’impression d’être invisibles et n’avons pas trouvé énormément de choses à faire dans cette zone.

Jours 14 & 15 : Heureusement, cette déception a été vite effacée par notre séjour de deux nuits à Las Caletas Lodge près de Drake. Le lieu n’est accessible qu’en bateau au départ de Sierpe (on a vu un crocodile sur la route !) et est vraiment paradisiaque : hamacs, vue sur l’océan, l’impression d’être seuls au monde.. Les repas fournis dans le prix sont vraiment bons et il y a possibilité de se balader dans la jungle le long des côtes des deux côtés du logement. Nous avons même été jusqu’à une petite cabane qui sauve les tortues de mer et propose des tours en kayak vraiment sympas !

Jour 16 : Enfin, nous sommes remontés vers l’aéroport et nous sommes arrêtés à mi-chemin, près du Cerro Chirripó, le point culminant du Costa Rica. Sur la route, nous avons d’ailleurs fait un stop à Boruca, un village indigène et en avons profité pour acheter quelques souvenirs pour notre famille (des arcs et objets en tissage artisanaux tels que des trousses et petits porte-monnaies). Nous n’avions bien sûr pas le temps de faire l’ascension du Chirripó, mais nous avons pu randonner dans une réserve privée non loin, la Cloudbridge Nature Reserve. Nous avons ensuite dormi à Casa de los Celtas, une maison tenue par deux sympathiques britanniques à la retraite à San Gerardo de la Rivas.

Et voilà, c’en est fini pour le Costa Rica ! Ensuite, retour à Alajuela, retour à Paris, puis à Lille. N’hésitez pas si vous avez des questions ou suggestions :)

A bientôt !

5 réflexions sur “Itinéraire de mon voyage de noces au Costa Rica (décembre)

  1. Florine Huys dit :

    Hello :)
    Je découvre ton blog et je suis déjà trop fan de cet article!
    Nous sommes de Lille, futurs mariés et je suis végétarienne , donc pas mal de choses qui me plaisent dans cet article :)

    Notre voyage de noces est prévu pour Janvier 2019, et du coup je ne manquerais pas de m’inspirer de ton voyage pour organiser le notre!

    Merci pour ce chouette résumé !

    Florine

    J'aime

    • pampleluneh dit :

      Salut ! Ah super, je suis ravie que ça puisse aider :) J’espère que votre voyage, quel qu’il soit, vous plaira ! A bientôt ;)

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s