Faut-il nécessairement vivre à la campagne pour être « green » ?

Tout d’abord, je tiens à vous souhaiter une excellente année 2016. J’espère que vous avez passé de bonnes fêtes et que l’année qui vient vous apportera, à chacun d’entre vous, ce que vous souhaitez.

IMG_7834

C’est en effet une question que je me suis déjà posée à maintes reprises. Moi qui adore la nature, les grands espaces, les longues balades, courir en plein air, les randonnées, les animaux, les feuilles mortes, l’automne, les plantes.., est-ce que je suis faite pour vivre à la campagne ? Est-ce que vivre en ville, qui plus est en plein centre-ville de Lille, ne va pas à l’encontre de mes principes ?

En partant de chez mes parents, je ne voulais surtout pas aller vivre à Lille. Je vivais alors à Marcq-en-Barœul et souhaitais garder ce cadre de vie, à la fois proche de Lille et proche de la campagne. Et puis, je me suis laissée convaincre par mon copain qui en avait marre que nos copains viennent chez nous à reculons car il fallait prendre la voiture et que ce n’était pas pratique, qu’à chaque fois que nous devions nous-mêmes aller à Lille il fallait penser à se garer, ne pas boire tous les deux le soir pour pouvoir rentrer en voiture par la suite, etc. Il avait vraiment envie de profiter d’être encore en pleine jeunesse (nous avons tous les deux 25 ans) pour essayer la vie en ville. Nous sommes donc restés 1 an et demi à Marcq-en-Barœul avant de déménager sur Lille, en plein cœur du Vieux Lille, il y a maintenant 6 mois.

IMG_7837

Et le bilan que j’en tire est on ne peut plus positif. Nous n’utilisons presque plus nos voitures, effectuons la grande majorité de nos déplacements en vélo ou à pied, pouvons en quelques minutes aller courir à la Citadelle avant de s’évader un peu plus loin sur les quais de la Deûle. Nous allons régulièrement aux différents marchés de Lille (alors qu’avant le marché près de chez nous était complètement nul), achetons davantage aux petits commerçants, faisons notre sport en club à 5/10 minutes en vélo de chez nous (football pour mon copain, yoga pour moi). Lorsque nous sortons, nous ne nous posons plus de questions pour le retour. Au niveau culturel, il est beaucoup plus facile pour nous d’aller voir une expo, et du coup on y va plus régulièrement. Ce n’est plus une sortie à organiser, mais plutôt « tiens, on a 1 h, et si on allait voir la nouvelle expo de la maison Folie Moulins pour Lille 3 000 ? ». Alors que je croyais que tout allait devenir plus compliqué, tout est en fait plus simple.

Je pense donc que nous consommons moins (nous allons beaucoup moins dans les grandes enseignes type Carrefour, Lidl et Aldi qui poussent à la consommation), plus cher certes, mais mieux. Tout se contrebalance, s’équilibre. Dans le même ordre d’idées, nos frais de déplacement se sont amoindris, mais nos dépenses liées aux sorties dans les bars et restaurants ont augmenté.

IMG_7833

Autre différence notable à laquelle nous ne nous attendions pas : si au printemps on ouvre la fenêtre de notre chambre en se levant, on entend les oiseaux chanter. Avant, nous nous prenions des gaz d’échappement et avions un bruit de fond de voitures permanent (auquel nous nous étions complètement habitués car ce n’était pas non plus l’horreur et nous ne nous en plaignions d’ailleurs pas ; c’est uniquement maintenant que l’on sent la différence à vrai dire). Nous étions en effet situés près d’une rue passante, alors que nous sommes désormais dans une rue piétonne. Certes, nous devons marcher pour aller chercher nos voitures, mais est-ce si grave ?

En fait, depuis que nous vivons en plein centre de Lille, nous en découvrons tous les avantages, et force est de constater que notre mode de vie est devenu plus « green », plus en phase avec nos principes, mais aussi avec nos envies de ne pas s’isoler du monde à notre âge. On a le temps et, même si nous ne sommes pas devenus des pro-citadins convaincus, pour l’instant nous ne déménagerions pour rien au monde. Qui plus est, notre appartement est situé dans notre quartier préféré de Lille, nous l’avons aménagé à notre image, bref nous sommes toujours très contents de rentrer chez nous.

IMG_7836

Alors certes, je ne dis pas que ceux qui vivent à la campagne lorsqu’ils sont encore jeunes n’ont pas d’amis. Que tous les appartements en ville sont au calme. Sur ce point, je pense d’ailleurs que la ville nous va pour le moment très bien car cette ville, c’est Lille. Nous ne nous voyons par exemple PAS DU TOUT vivre à Paris qui est, pour nous, bien trop grande et stressante. Nous apprécions y passer un week-end de temps en temps, mais pas plus. Nous avons une nette préférence pour ce que l’on pourrait appeler les grandes villes à taille humaine. Bien entendu, je partage ici simplement mon ressenti et mon expérience. Je pense en effet avoir trouvé l’appartement presque parfait pour mon mode de vie et j’en suis ravie.

Grands amoureux de la nature que nous sommes, nous n’excluons par ailleurs pas de partir vivre à la campagne un jour, mais plus tard, lorsque la ville nous aura lassés peut-être, ou lorsque les enfants viendront (s’ils viennent), ou encore lorsque que nous voudrons être encore plus au calme, on ne sait pas. Peut-être resterons-nous en ville aussi, on ne sait pas non plus. Rien n’est sûr, mais nous sommes pour l’instant très bien en ville, et nous nous sommes rendus compte que notre amour de la nature, notre volonté de consommer et de vivre de manière « slow » ne sont pas incompatibles avec le fait de vivre en ville, loin de là.

J’espère que ces petites pensées vous auront plu, et vous dis à bientôt !

NB : Les photos de cet article ont été prises en pleine campagne, hé oui, autour du Mont des Cats dans les Flandres (dans le Nord de la France).

4 réflexions sur “Faut-il nécessairement vivre à la campagne pour être « green » ?

  1. Flo dit :

    J’ai beaucoup aimé cet article, très intéressant :D Pour Paris, les gens s’en font très souvent une fausse idée. Quand j’ouvre ma fenêtre (je vis dans Paris intramuros) je n’entends que les oiseaux, les tourterelles, les mouettes (oui il y en a à Paris :D), je ne vois que les arbres de ma cour, les chats qui s’y promènent, on est dans un quartier résidentiel à taille humaine, calme, avec beaucoup de commerçants de proximité, un marché de quartier, beaucoup de verdure, très agréable. Et ce que j’apprécie par dessus tout : ne jamais avoir besoin de voiture. Après, comme tu le dis, tous les appartements ne sont pas autant au calme, mais on se fait souvent une fausse idée de la vie à Paris, où l’on peut également avoir une belle qualité de vie, et qui reste une ville très petite pour une capitale (ce n’est d’ailleurs même pas la plus grande ville de France, et, ce qu’on sait rarement, ce n’est que la 7ème ville la plus polluée, après Marseille, Lille, Lyon, Nice, Grenoble, et Lens).

    Et sinon, rien à voir, mais ma famille maternelle vient d’ailleurs des Flandres, du côté du Mont des Cats !

    J'aime

    • pampleluneh dit :

      A te lire, je me fais également une mauvaise image de Paris. J’avoue qu’à fois que je m’y rends je me sens oppressée. Lille est toute petite par rapport à Paris. Mais j’imagine qu’il existe de très chouettes coins pour y vivre, tout en étant à proximité de tout. Merci beaucoup pour ce super commentaire et à bientôt ! Biz.

      J'aime

  2. Emma dit :

    Super article ! J’adore ta réflexion et je me fais un peu la même au quotidien : vivre en ville, c’est utiliser ses pieds ou les transports en commun pour se déplacer, aller faire des achats chez les nombreux petits commerçants, faire un tour au marché… J’adore la campagne mais j’ai l’impression que de vouloir être écolo n’est pas incompatible avec la vie citadine non plus :)

    J'aime

    • pampleluneh dit :

      Merci beaucoup :) C’est vrai que ce n’est pas évident, mais à bien y penser, c’est presque une évidente cette compatibilité !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s