Mon menu de Noël 100 % vegan et hyper simple !

Cet article n’était pas du tout prévu, mais j’ai fait mon premier repas de Noël hier soir en tête-à-tête avec mon amoureux et j’avais pour cela préparé un menu 100 % vegan et presque 100 % maison (à part le pain et le faux gras en fait) qui nous a énormément plu. Toutes les recettes que j’ai réalisées sont très simples et j’avais déjà presque tous les ingrédients en stock, ce qui a rendu ce repas très économique en plus de ça ;)

Comme les repas de Noël s’étalent, pour beaucoup, sur plusieurs jours, je me suis dit que vous partager mes recettes pourrait encore vous être utile. Et puis dans une semaine il y a le Nouvel An ;) Et, soit dit en passant, toutes ces préparations passeraient très bien lors d’un repas un peu exceptionnel, comme un anniversaire par exemple. Je n’exclue ainsi pas de refaire presque exactement la même chose si ma famille (bien omnivore comme il faut) ou ma belle-famille vient manger chez nous. Et je suis d’ailleurs sûre que tout leur plairait et qu’ils seraient même bluffés !

Allez, trêve de blabla, c’est parti !

IMG_8318

En apéritif, comme nous n’étions que deux, je n’ai pas fait grand chose : juste du caviar végétal que nous avons mangé tout seul sur un bon pain de seigle. Et j’ai franchement été très étonnée par la simplicité de cette recette, le rendu et l’effet en bouche ! Cette recette vient du blog La Cuisine d’Anna et d’Olivia.

Ingrédients pour 4 toasts généreux :

  • 3 tasses d’eau filtrée ;
  • 2 cuillères à soupe de perles de tapioca ;
  • 1 filet d’huile d’olive ;
  • 2 cuillères à soupe de sauce soja ou tamari (= sauce soja sans gluten).

Il suffit maintenant de faire bouillir votre eau, d’y verser le tapioca, puis de faire cuire les billes 15/20 minutes en mélangeant régulièrement à la cuillère en bois (les perles sont translucides lorsqu’elles sont cuites), avant de les égoutter dans un chinois. Mélangez ensuite le tapioca avec un filet d’huile d’olive et 1 cuillère à soupe et demie de sauce soja ou tamari. La recette initiale dit de faire reposer le mélange 1 h à l’air libre, qu’il se conserve très bien pendant 1 semaine et de le sortir du frais un peu avant de le déguster. Etant donné que j’ai réalisé cette préparation vraiment peu de temps avant de passer à table, je me suis contentée de laisser le mélange environ 20 minutes au frigo et c’était parfait !

IMG_8320

Pour l’entrée, j’ai préparé un confit d’oignons pour accompagner le fameux faux gras de la marque Gaïa. Et nous avons mangé tout cela avec des tartines de pain de seigle grillées. Cette fois-ci, c’est le blog Healthy Juliette qui m’a inspirée !

Ingrédients pour 2 personnes :

  • 1 oignon ;
  • un filet d’huile d’olive ;
  • 1 cuillère à café de sucre en poudre ;
  • 1 cuillère à soupe de vinaigre balsamique.

Il suffit d’émincer l’oignon, de le mettre dans une poêle avec un filet d’huile d’olive sans qu’il colore, d’ajouter un peu d’eau lorsque l’huile est absorbée, et de le laisser cuire tranquillement jusqu’à évaporation de l’eau. Vous pouvez multiplier cette étape en ajoutant plusieurs fois un peu d’eau jusqu’à ce que l’oignon soit bien cuit (je l’ai fait 3/4 fois pour ma part si mes souvenirs sont bons). Ce à quoi il faut veiller avant tout, c’est vraiment à ce qu’il n’accroche pas ni ne noircisse. Lors du dernier ajout d’eau, ajoutez en plus 1 cuillère à café de sucre et un 1 cuillère à soupe de vinaigre balsamique, et c’est prêt !

Au niveau du faux gras, rien de spécial à faire. Je ne savais pas qu’il était mieux de le placer la veille au réfrigérateur pour le démouler plus facilement. Il n’a donc été au frais que quelques dizaines de minutes avant son démoulage. J’ai néanmoins réussi à le démouler en passant plusieurs fois avec un couteau pour le détourer, puis en le renversant sur une planche en bois en tapant le fond de la boîte avec une cuillère en bois, mais j’ai quand même dû m’aider d’un couteau pour faire sortir le blog entièrement comme il n’avait pas passé avec de temps au frais. Mais j’y suis finalement arrivée ! Au niveau du visuel, c’est parfait, ça fait bien fête et ça plaira aussi aux omnivores. Au niveau du goût, c’est franchement bon. Ça n’a pas exactement le goût du foie gras, forcément, mais on se situe vraiment entre un pâté de foie et un foie gras, ce qui est assez bluffant je trouve.

IMG_8328

Au niveau du plat, j’ai réalisé un rôti aux champignons et aux noix. Le mien a un peu trop cuit car je l’ai encore mis au four sous alu pour le réchauffer, mais c’était vraiment super bon. Et dans mon cas, à part cette tranche qui a tenu, la découpe a été très difficile. Le rôti s’est ainsi davantage apparenté à une farce, ce qui n’a rien changé à son super goût forestier qui plaira également aux omnivores ! Cette recette vient du blog Petites Astuces entre Filles (également en vidéo sur sa chaîne YouTube Delphine l’Astucieuse). J’ai suivi sa recette à la lettre si ce n’est que j’ai utilisé de simples champignons de Paris blancs et bruns (50/50).

Ingrédients pour 1 moule à cake (de 4 à 8 personnes suivant l’appétit et le reste du repas) :

  • 200  g de champignons ;
  • 1 oignon ;
  • 150 g de noix sèches ;
  • 100 g de noix de cajou ;
  • 10 g de graines de lin ;
  • 100 g de chapelure (comme Delphine, j’ai mixé 100 g de pain sec) ;
  • 200 ml d’eau chaude ;
  • 1 cube de bouillon de légumes ;
  • 1 cuillère à soupe de fécule de pomme de terre ;
  • 1 cuillère soupe de sauce soja ou tamari (sans gluten) ;
  • 1 filet d’huile d’olive.

Commencez par préchauffer votre four à 180°C et émincer les champignons et l’oignon. Faites revenir les champignons dans une poêle avec l’huile d’olive. Ajoutez les oignons et laissez cuire quelques minutes en mélangeant régulièrement. Délayez le cube de bouillon dans 200 ml d’eau, ajoutez-y la sauce soja ou tamari et versez le tout dans votre poêle. Laissez cuire un peu et, pendant ce temps, mixez grossièrement les noix, noix de cajou et graines de lin. Délayez la cuillère à soupe de fécule de pomme de terre dans un peu d’eau et ajoutez-là dans votre poêle en mélangeant bien. A ce stade, vous pouvez éteindre le feu de votre plaque. Ajoutez les noix et graines mixées, la chapelure et bien mélanger. Versez le tout dans un moule à cake préalablement huilé, et enfournez couvert d’aluminium pendant 30 minutes. Enlevez l’aluminium pour que le rôti croûte, et continuez la cuisson pendant encore 20/30 minutes.

Pour accompagner cela, j’ai réalisé des carottes tendres au jus d’orange (des carottes pelées, mises dans un plat avec le jus d’une orange pressée, un peu d’huile d’olive, du poivre, et hop au four), un panais rôti (encore une fois un panais pelé, coupé en deux dans le sens de la largeur, puis on y ajoute un filet d’olive, du poivre et des herbes de Provence), et enfin des pommes de terre tapées au four. Pour cela, il faut d’abord cuire vos pommes de terre à l’eau. J’avais lu 15 minutes dans une recette trouvée sur Internet, mais à ce stade, 1 seule de mes pommes de terre s’est bien écrasée. Pour les autres, j’ai dû les replonger un peu abîmées dans l’eau bouillante, et elles sont donc moins jolies (sur ma photo, la pomme de terre réussie est à gauche,  et toutes les autres ont donné le résultat de celle de droite). Une fois cuites, égouttez-les, placez-les sur la plaque de votre four recouverte de papier sulfurisé (ou autre si vous avez quelque chose de réutilisable, mais en tout cas pas directement sur la plaque si vous ne voulez pas vous épuiser au moment de la vaisselle) et tapez-les fermement 1 fois chacune avec le fond d’un verre par exemple. Il ne reste maintenant plus qu’à y ajouter un filet d’huile d’olive, du poivre et de la fleur de sel. Au four et c’est prêt ! Pour tous les accompagnements, j’avais préchauffé le four à 180° et les ai laissés bien 40 minutes. Ensuite j’ai baissé la température du four à 100° et les ai laissés, avec le rôti qui réchauffait, jusqu’au moment de passer au plat. Ce n’est donc pas précis, mais je vous invite à aller régulièrement jeter un œil à votre four ;)

IMG_8330

Enfin, pour le dessert, j’ai été bluffée par cette bûche chocolat/marrons à base de courge butternut, hé oui !! Cette recette vient du blog Rose Citron.

Ingrédients :

  • 500 g de courge butternut (crue) ;
  • 150 g de chocolat noir à cuire ;
  • 25 g d’huile de coco ;
  • 150 g de crème de marrons ;
  • 15 g de sucre en poudre.

Et alors là, c’est tout simple. Commencez pas découper votre courge butternut afin d’obtenir des cubes de chair. Faites-les cuire à la vapeur pendant environ 20 minutes (ils doivent bien mous). Pendant ce temps, faites fondre le chocolat et l’huile de coco. Une fois que tout cela est prêt, mettez tous les ingrédients dans un blender, blendez (logique) et versez la préparation dans un moule à cake préalablement chemisé de film plastique. Dans la recette d’origine, il est noté de préparer cette bûche la veille et de la mettre 1 heure au congélateur avant dégustation. Comme je ne l’ai pas réalisée la veille (décidément j’ai du mal avec ce qu’il faut faire un jour avant ^^), elle est simplement restée quelques heures au congélateur, mais ça ne l’a pas empêchée de bien prendre et de se démouler facilement. Au niveau de la décoration, laissez aller vos envie ! Moi j’ai fait très très simple avec simplement quelques amandes, mais vous pouvez aussi la recouvrir de cacao en poudre, comme dans la recette d’origine d’ailleurs. Au niveau de la texture, c’est à mi-chemin entre une crème et une truffe je trouve ! Dans tous les cas, c’est vraiment un régal.

J’espère que ça vous aura plu, inspiré, donné envie et que vous passerez aux fourneaux dans quelques jours ou bien l’année prochaine pour épater vos convives et vous-mêmes ;)

A bientôt !

2 réflexions sur “Mon menu de Noël 100 % vegan et hyper simple !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s